Current Size: 100%

À propos de Nature’s Path

Des jardins à partager

Le programme Des jardins à partager est né du succès de nos précédentes initiatives de jardinage communautaire et, surtout, du petit-déjeuner biologique que nous avons servi en 2009, dans le cadre du programme Compassion en action, et grâce auquel nous avons amassé plus de 250 000 dollars en argent et en nourriture au profit des banques alimentaires du Grand Vancouver et de Richmond. Notre volonté d’inciter d’autres collectivités à fournir des aliments accessibles, sains et biologiques a mené à la fondation du programme de subventions Des jardins à partager au printemps 2010.

Comme le dit si bien Arran Stephens, notre fondateur et président-directeur général, « nous devons être proactifs. En leur donnant accès à des aliments sains et biologiques et à la formation requise pour les cultiver, nous espérons attirer et encourager des chefs de file communautaires capables de rassembler les gens pour nourrir leurs concitoyens démunis. »

C’est ainsi qu’avec l’aide du magazine Organic Gardening, nous venons de conclure notre troisième concours annuel de subventions Des jardins à partager, le 1er juillet. Chaque année, trois organismes à but non lucratif qui manifestent une réelle passion et une vision pour l’agriculture biologique urbaine reçoivent une subvention de 15 000 dollars, destinée à un projet de jardin communautaire biologique. Les gagnants sont en grande partie choisis par vote populaire : les membres de la collectivité et les organismes mus par la passion du jardinage n’ont qu’à se rendre sur notre page Facebook pour poser leur candidature ou voter. Parmi les neuf organismes (six des États-Unis et trois du Canada) qui ont recueilli le plus de voix, Nature’s Path choisit les trois gagnants (deux aux États-Unis et un au Canada) en fonction de leur dossier de candidature. Les organismes gagnants reçoivent une subvention en argent, l’aide de mentors spécialisés en conception technique et en production agricole, gracieuseté du magazine Organic Gardening, et du soutien pour organiser une fête d’inauguration du jardin.

Jusqu’à présent, les organismes gagnants se sont révélé une véritable source d’inspiration. C’est un réel privilège de soutenir des organismes aussi dynamiques et le travail remarquable qu’ils font dans leur collectivité. Chacun d’entre eux partage notre vision de fournir des aliments biologiques à ceux qui n’y ont pas accès. C’est un honneur pour nous de joindre nos efforts aux leurs afin d’apporter ensemble des changements positifs dans le monde.

Nous vous invitons à faire connaissance avec les gagnants des cinq dernières années et à présenter votre candidature pour la prochaine édition au printemps 2015!

Les gagnants de 2014

Franklinton Gardens : Ces jardiniers sont une source d’inspiration pour leur quartier urbain défavorisé de Columbus, en Ohio, qu’ils transforment, un terrain vague à la fois. Leur collection de 8 000 mètres carrés de fermes urbaines, répartie dans sept emplacements où le paysage urbain désolé se convertit en un Éden nutritif, fournit toute l’année des légumes bio à des banques alimentaires, à des cuisines communautaires et à des programmes d’aide aux écoliers.

Mercy Gardens : Ayant pour mission de nourrir des citoyens à faible revenu et de les outiller pour cultiver leurs propres aliments, Mercy Gardens fournira quotidiennement des légumes sains et biologiques à des centaines d’hommes, de femmes et d’enfants souffrant d’insécurité alimentaire, grâce à un partenariat avec la cuisine communautaire voisine, en plus de former des citoyens à faible revenu au jardinage biologique. Par son offre d’aliments, d’éducation et de perspectives d’emploi, cet organisme édifie une véritable communauté durable, de la ferme à l’assiette.

Growing Chefs : Growing Chefs! apparie des équipes de chefs bénévoles à des classes du primaire pour susciter l’amour de la culture et de la consommation d’aliments sains chez les enfants. Dans le cadre du programme, les jeunes jardinent à pleines mains, prennent soin des végétaux qui poussent, récoltent leurs légumes et les font cuire eux-mêmes. Cet apprentissage concret élargit leur vision de l’avenir, celle d’enfants en santé qui font des choix sains.

Les gagnants de 2013

Michigan Urban Farming Initiative : Grâce à la détermination et aux pouces verts de ce groupe, des terrains vagues du centre-ville de Detroit qui sapaient l’esprit communautaire des quartiers sont devenus un atout qui permet aux citadins de se prendre en main et fournit des aliments sains et frais aux personnes démunies. La subvention de Gardens for Good a servi à remplacer les fenêtres et à réparer le toit du centre de ressources communautaires, de même qu’à amorcer les rénovations majeures requises pour mettre en œuvre les espaces agricoles urbains.

Tri-Isle Resource Conservation & Development Council, Inc : Par l’éducation et l’établissement d’espaces de jardinage, cet organisme de l’île de Maui a entrepris de développer une communauté axée sur l’autosuffisance alimentaire. La récolte du potager Goodwill Garden va aux banques alimentaires, afin que les plus défavorisés aient accès à des aliments frais et nutritifs. La subvention de Gardens for Good a servi à agrandir le potager et à porter assistance à d’autres programmes qui visent à améliorer la qualité nutritive des aliments fournis aux affamés et aux sans-abri de Maui.

rare Charitable Research Reserve : Située à Cambridge (Ontario), cette réserve de plus de 360 hectares a pour but de protéger le paysage exceptionnel de la région et de susciter un intérêt concret pour la nature au sein de la collectivité. Le vaste jardin communautaire invite les citoyens de tout âge à profiter d’une saine activité physique et du plein air en cultivant des aliments sains dans une optique de durabilité, tandis que le jardin de la banque alimentaire fournit des aliments frais et biologiques directement aux plus démunis de la ville. Grâce à la subvention de Gardens for Good, l’organisme a amélioré ses jardins en normalisant la taille des champs pour faciliter la rotation des cultures et étendu son système d’irrigation dans le nouveau jardin de la banque alimentaire.

Les gagnants de 2012

AVAIL : l’organisme Friends of the Houseless tente de répondre aux besoins des sans-abri de Birmingham (Alabama). Dans 48 jardinières surélevées installées sur une terre d’un peu moins d’un demi hectare, AVAIL Urban Farms cultive des aliments qu’il donne aux soupes populaires et vend dans les marchés de producteurs et les épiceries de la localité. Depuis 2011, AVAIL a cultivé et récolté 16 variétés de fruits et de légumes. Grâce à la subvention de Des jardins à partager, AVAIL compte aménager des jardins ailleurs, dans le but d’augmenter le nombre de personnes qui en profitent, tout en continuant d’apporter des changements positifs dans les rues de Birmingham.

South Kensington Community Partners est un organisme de voisinage qui dessert le quartier South/Olde Kensington de Philadelphie. Son objectif est de renforcer et de revitaliser la collectivité et les potagers privés. L’organisme gère trois principaux jardins communautaires : La Finquita, une ferme urbaine récemment rénovée qui vient de mettre sur pied le premier comptoir de produits agricoles du quartier (où les produits se vendent en dessous des prix du marché, et se donnent parfois); Cohocksink, qui donne une partie de sa production à une banque alimentaire locale; et Tillmon, créé dans le cadre d’un complexe résidentiel à loyer modéré. La subvention obtenue de Des jardins à partager servira à financer la mise en place des South Kensington Youth Garden Corps (SKY GC), un groupe chargé de fournir de la formation, des ateliers éducatifs et de l’emploi aux adolescents du quartier désireux de prendre part à l’entretien des jardins.

La Perth and District Food Bank de Perth (Ontario) fournit de l’aide alimentaire d’urgence à sa population à faible revenu depuis 15 ans. Doté de la mission de favoriser l’accès à une alimentation saine d’une manière qui préserve la dignité des personnes, resserre les liens communautaires et lutte contre les inégalités, l’organisme offre des repas communautaires, des cours de cuisine et de jardinage et des conseils de pairs. La subvention de Des jardins à partager ira à la mise en place d’un jardin de fruits et de légumes biologiques de 750 mètres carrés, ainsi qu’à l’enseignement des techniques de jardinage et de culture de produits agricoles aux résidents à faible revenu. On leur apprendra notamment les pratiques agricoles qui favorisent la durabilité environnementale, comme la collecte de l’eau de pluie, les techniques de recyclage et le compostage.

Les gagnants de 2011

CAPI est un organisme de Minneapolis qui mène des initiatives de justice sociale et de lutte contre la pauvreté au sein des immigrants et des réfugiés des villes jumelles de Saint Paul et Minneapolis. L’organisme soutient la collectivité de différentes façons, notamment en fournissant des outils et du matériel de jardinage, en obtenant la permission d’utiliser certaines parcelles de terre et en aidant les résidents à préparer la terre avant de semer. La subvention de Des jardins à partager aidera CAPI à créer de nouveaux jardins dans des quartiers pauvres et à améliorer les jardins existants. Une partie de la récolte profitera à l’ensemble de la collectivité, par l’intermédiaire du programme Food Shelf and Elder Care de CAPI.

GroW Gardens est un programme mené par des bénévoles à l’Université George Washington de Washington, D.C. La récolte des jardins est donnée à Miriam’s Kitchen, un organisme de services sociaux qui offre des repas nutritifs, la prise en charge de cas et la thérapie par l’art aux sans-abris et aux citoyens à risque de la localité. La subvention de Des jardins à partager aidera GroW Gardens à améliorer l’infrastructure des jardins existants et à en créer de nouveaux, afin de maximiser le rendement et de desservir une plus vaste population.

Le Hamilton Community Garden Network (HCGN) est un groupe d’amateurs débordant d’enthousiasme qui, malgré sa petite taille, offre toute une gamme de mesures de soutien aux jardins communautaires d’Hamilton (Ontario), qu’ils soient bien établis ou à l’état de projet. Le réseau utilisera la subvention de Des jardins à partager pour financer le projet Oliver’s Garden, un programme qui donne aux citoyens les connaissances et les ressources nécessaires pour faire profiter toute la collectivité de la récolte biologique de leur petit potager.

Les gagnants de 2010

Vallejo People’s Garden est une coalition communautaire née des difficultés économiques qui ont résulté de la fermeture du chantier naval de cette ville de Californie, et que la crise économique n’a rien fait pour régler. La coalition, composée de bénévoles du Global Center for Success, du Betty Frank Senior Lunch Program, du Community Action Partnership Solano et du bureau régional du Service forestier du département de l’Agriculture des États-Unis, utilisera la subvention pour créer un « jardin populaire », d’où proviendront des fruits et légumes biologiques frais, destinés aux sans-abri et aux familles en difficulté de la localité. Le jardin servira également de classe de plein air et de lieu de regroupement communautaire pour tous les habitants de Vallejo.

Le Damayan Garden Project a pour mission de promouvoir la culture durable d’aliments locaux et de jeter les bases d’une vie saine et de la sensibilité environnementale par la participation à des activités de jardinage. L’organisme prévoit mettre la subvention de Nature’s Path à profit en finançant un jardin qui contribuera aux campagnes de collecte d’aliments, aidera à enseigner aux enfants d’où proviennent les aliments, suscitera l’enthousiasme envers une alimentation saine, revitalisera un sentiment communautaire défaillant et incitera les gens à s’approprier leur alimentation.